Les activités des jeunes professionels

publié le 20 octobre 2011 (modifié le 12 décembre 2011)

Le groupe s’est réuni le 18 septembre 2006 pour préciser son plan d’actions

Les premiers chantiers sont les suivants :

  • mettre à jour le site internet ;
  • organiser une première visite technique ouverte à l’ensemble de l’AIPCN-France ;
  • accroître la participation de jeunes professionnels français aux groupes techniques. Depuis début 2006, la participation aux groupes de travail n’est plus ouverte aux seuls experts, mais aussi aux jeunes professionnels ayant quelques années d’expérience dans le sujet traité par le groupe. Chaque pays peut donc envoyer un expert et un jeune professionnel. L’AIPCN-France est même prête à étudier une aide financière à la participation des jeunes professionnels

Participation à la commission des jeunes professionnels (YPCom)

La commission des jeunes professionnels assure la coordination entre les groupes des différentes sections nationales, et promeut la participation active des jeunes professionnels dans l’association. Pour plus d’informations, on se reportera à http://www.pianc.org/ypcom.asp

Bruno Lemaire a participé à deux réunions de la commission des jeunes professionnels de l’AIPCN :

  • à Palerme le 29 septembre 2006 pour définir son plan d’actions 2006-2010
  • à Bruxelles le 2 février 2007
  • à Vienne le 31 août 2007
  • à Bruxelles les 1er et 2 février 2008

    Ces réunions ont permis principalement de voir comment fonctionnent des groupes actifs depuis plusieurs années (Espagne, Pays-Bas, Belgique, etc.) pour s’en inspirer. L’accent est porté sur la promotion de l’association auprès des étudiants et des nouveaux pays membres, sur l’amélioration de la qualité des présentations au congrès et des articles du magazine "On course" et les voyages d’étude permettant les échanges entre jeunes professionnels des sections nationales.

Bilan d’activités de 2006

En 2006, l’activité des jeunes professionnels s’est concentrée sur la mise à jour du site internet, l’accroissement de la participation aux groupes de travail et l’élargissement du groupe. Début 2007, on compte 14 jeunes professionnels adhérant à titre individuel à l’AIPCN dont 5 participent à des groupes de travail. La liste de diffusion comprend de nombreuses personnes travaillant pour des organismes adhérant en nom collectif à l’AIPCN.

Bilan d’activités de 2007

  • le renforcement de la participation aux groupes techniques,
  • la meilleure connaissance mutuelle des membres, notamment par l’organisation de visites techniques,
  • promotion de l’association auprès des bureaux d’études, des écoles et des universités du domaine, notamment par le biais du prix de Paepe-Willems et du prix français en cours de montage.

    Le groupe de jeunes professionnels a organisé des journées de visites techniques en mai, pour toute la section :
  • visite d’ouvrages de protection contre la mer à Honfleur et au Havre, sur l’invitation des organisateurs de la 14e réunion des utilisateurs d’enrochement,
  • visite du pont levant assurant le 6e franchissement de la Seine à Rouen, sur l’invitation de la Direction interdépartementale des routes Nord-Ouest,
  • visite du port amont en bateau, sur l’invitation du Port autonome de Bordeaux.

    Une personne a participé en juin à la visite du projet Moïse à Venise, organisée par la section italienne de l’AIPCN.

De nombreux jeunes professionnels ont participé au Colloque sur les grands aménagements maritimes et fluviaux en décembre, durant lequel les activités du groupe ont été présentées et les suggestions recueillies.

Les jeunes professionnels participent à la mise à jour du site internet de la section française de l’AIPCN.

Objectifs pour 2008

  • organiser une visite technique,
  • lancer le prix jeune professionnel francophone,
  • accroître la participation de jeunes professionnels dans les groupes de travail, dont de nombreux commencent leurs travaux,
  • susciter l’adhésion à l’AIPCN des étudiants du domaine en fin de cursus (universités, grandes écoles).